Traducteur assermenté : de quoi s’agit-il ?

Dans certains cas, la traduction de documents officiels est exigée et est soumise à des réglementations qui varient en fonction du pays. La loi française stipule qu’une traduction ne doit être réalisée que par un traducteur assermenté afin qu’il ait la certification voulue. Par le biais de sa connaissance approfondie, le traducteur peut assurer la conformité du document par rapport à l’original. De ce fait, le traducteur doit avoir l’assermentation du procureur de la république en leur fournissant les dossiers requis. Quoi qu’il en soit, il est judicieux de faire appel à une agence de traduction assermentée pour s’occuper de la traduction de vos dossiers officiels. Découvrons ensemble les détails concernant ce sujet peu connu.  

Traduction assermentée : son utilité

Principalement, la traduction assermentée est caractérisée par sa valeur officielle du fait qu’elle est réalisée par un traducteur certifié. En effet, elle se présente en tant que la seule est unique solution pour qu’une traduction possède la même valeur juridique que la version originale. Pour expertstraducteurs.com, une demande de traduction assermentée peut s’agir : 

A découvrir également : Comment savoir si une marque est durable ?

  • D’un acte de notoriété ;
  • D’un extrait de naissance ; 
  • D’un bulletin de note ;
  • D’un statut juridique d’une entreprise ; 
  • Des actes d’état civil ;
  • D’une carte d’identité ;
  • D’un permis de conduire ; 
  • D’un diplôme ;
  • Des documents juridiques et document commerciaux. 

La traduction assermentée et traduction ordinaire : les différences

Il faut comprendre que tous traducteurs ne peuvent pas réaliser une traduction assermentée. En effet, par rapport à un traducteur classique, un traducteur agréé ou traducteur assermenté est considéré comme un officier ministériel, comme un auxiliaire de justice. Ainsi, un traducteur assermenté ne doit, en aucun cas, s’autoproclamer comment étant un. Il doit être certifié et assermenté et doit être désigné par l’autorité judiciaire. De ce fait, il doit assurer l’exactitude d’une traduction par le biais d’une mention que seul un traducteur agrée peut le faire, il s’agit de la mention : “Traduction certifiée conforme à l’original. De plus, le traducteur doit avoir la compétence de traduire un document en plusieurs langues différentes.    

Une traduction est dite assermentée que lorsque…

La traduction d’un document ne peut être certifiée que lorsqu’il possède une signature manuscrite d’un traducteur assermenté et aussi un sceau apposé par le même traducteur. A défaut de l’un de ces deux éléments, la traduction sera juridiquement invalide et non reconnu. Dans cette optique, la traduction ne peut en aucun cas être reconnue officiellement, quels que soient les efforts.  

A lire en complément : Les informations clés à savoir avant de passer à un cabinet recrutement à Paris

FAQ 

Voici les questions les plus fréquentes concernant la traduction assermentée afin de vous donner plus d’informations. 

Qu’en est-il de la confidentialité des dossiers qu’on vous propose ?

Sachez que tous les agents traducteurs assermentés sont tenus à respecter une clause de confidentialité et ils sont également tenus au secret professionnel. Ainsi, vous n’aurez rien à craindre à ce sujet. 

Peut-on modifier le document source une fois la commande passée ?

Malheureusement, vous ne pouvez plus modifier le dossier source une fois la traduction entamée. Chaque modification est synonyme de nouvelle commande et sera taxée d’un nouveau frais. 

Related Posts